La Bourse, une façon de gagner sa vie

novembre 14, 2014 3 Comments »

S’enrichir avec la bourse est un choix dont il faut bien connaitre les risques

Choix de carrière

Devenir un courtier en valeurs mobilières peut être une façon assez noble de gagner sa vie. Le marché du travail étant tellement dynamique de nos jours, étant donné la situation économique mondiale, il n’y a pas de mauvais choix de carrière. Vous pouvez décider de devenir courtier à votre compte ou de travailler pour une institution financière.

Que vous choisissiez l’une ou l’autre de ces avenues, vous devez impérativement avoir une facilité à comprendre les principes de la bourse et avec une excellente confiance en soi, car certaines de vos décisions, en fait, toutes vos décisions, auront un impact majeur sur ce qui est très sensible pour tout individu : leur portefeuille !

 

métier_trader

Prérequis

Dépendamment de l’institution que vous choisirez pour vous former à devenir un courtier prospère (exemple : le forex), vous aurez le choix de différents programmes d’études en finance, commerce ou gestion.

En général, la plupart des programmes offrent des cours d’une durée de deux à cinq ans. Certificat en poche, maintenant il sera temps de vous enrichir d’expériences de travail. Je vous suggère de commencer en douceur et d’acquérir des outils de travail, des connaissances approfondies et contacts dans le milieu avant de prendre des engagements avec un nombre trop élevé de clients.

Vous devez bâtir votre réputation. En tant que négociateur en bourse vous êtes bien plus qu’un agent qui conseille ses clients et effectue leurs transactions. Vous deviendrez la personne qui garde son sang-froid dans le cas d’une crise boursière et gèrera votre stress et le stress de votre client en même temps.

ps : il est tout à fait aussi de se former soi-même mais rien ne vaudra une formation par un professionnel ou un cycle universitaire (thématique finance) pour être crédible au yeux de ses futurs clients.

 

Accomplissement long terme

Afin de réussir en tant que courtier, vous devez non seulement constamment renouveler vos connaissances du marché boursier (notamment avec les formules de types OPCVM, SICAV, SCPI, etc.) mais aussi savoir bien contrôler les gains de vos investisseurs et contrôler leurs pertes.

Il peut être parfois difficile et déprimant certaines semaines ou même certaines années d’être un courtier en valeur mobilière. Toutefois, la clé du succès,  comme dans tout autre métier, est de bien balancer votre vie professionnelle et personnelle.

Related Posts

3 Comments

  1. Gaël de zen-option.com 1 juillet 2015 at 9 h 50 min - Reply

    Bonjour Philippe,
    En effet, cette option de carrière est un sacerdoce, surtout si l’on se forme dans un cycle universitaire et qu’on travaille ensuite dans le microcosme de la finance…
    Pas très fun comme vie 😮
    Je préconise plutôt d’être autodidacte en bourse. C’est un des seuls domaines où cela est possible!
    Attention toutefois à la sélection de vos formations et lectures.
    Cordialement, Gaël

  2. Michel de Trading-Attitude 18 juillet 2015 at 11 h 48 min - Reply

    Bonjour,

    qu’entendez-vous par courtier ? Ne voulez-vous pas dire trader ?

    Est-ce un trader pour compte propre (à la maison) ou pour une banque ? Si c’est pour une banque, il vaut mieux être polytechnicien ou HEC pour être pris.

    Si c’est à la maison, alors c’est beaucoup plus simple et moins stressant.

Exprimez-vous sans spammer :)