Votre vieux livret A pourrait contenir beaucoup d’argent !

mars 17, 2016 No Comments »

Au moment de votre naissance, un parent avait peut-être ouvert un livret A pour y déposer quelques petites sommes à votre intention comme cela se fait souvent. Mais depuis, au fil des événement et des déménagements, vous n’avez jamais pris de nouvelles de ce compte et vous seriez d’ailleurs bien en mal de dire à quel endroit il se trouve. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul(e) dans ce cas et il a d’ailleurs récemment été fait état d’une somme de plusieurs milliards d’euros qui ainsi « dormiraient » dans les caisses des banques françaises.

Sachant cela, deux options s’offrent aux potentiels détenteurs de ces sommes. Attendre de recevoir un appel téléphonique ou un courrier de la part de la banque en question puisque celle-ci est désormais tenue, selon la loi Eckert, d’informer les titulaires et/ou les ayants droit desdits comptes, ou bien procéder sans plus tarder à quelques recherches qui pourraient s’avérer des plus fructueuses. Car, ce sont bel et bien des centaines de milliers de personnes qui sont ainsi, sans le savoir, plus riches qu’elles ne le pensent.

Qui possède quoi ?

Il est toutefois difficile d’évaluer la véritable valeur de ce trésor, les banques demeurant farouchement muettes à ce propos. La Cour des comptes s’est tout de même livrée à une estimation et il semblerait que la Banque Postale et les Caisses d’épargne détiennent à elles seules environ 900 millions d’euros.

Il ne faudra pas non plus négliger lors des investigations les compagnies d’assurance, car les contrats d’assurance vie non réclamées représenteraient eux aussi des sommes conséquentes; on parle ici d’environ trois milliards d’euros.

5591755_banques_545x460_autocrop

Faites-vous connaître !

La véritable question serait de savoir désormais quel temps, quelle énergie et quels moyens les diverses entités financières ont déployé pour retrouver les titulaires de ces comptes endormis ? Difficile de le savoir avec certitude. Aussi, mieux vaut signaler sa présence dès que possible, par téléphone ou  par courrier. En effet, après dix ans sans nouvelles d’un client, le compte ou le livret est transféré à la Caisse des dépôts. Mais, rien n’est perdu pour autant, car l’argent reste à la Caisse pendant vingt ans et c’est donc au total trente années que cela donne au titulaire pour recouvrer son argent. Par contre, après trente ans, l’argent prend la direction des caisses de l’Etat et il n’y a alors plus rien à faire pour récupérer le sommes en question.

Autre cas de figure, celui d’une personne décédée. Avez-vous pensé à vérifier les différents comptes de celle-ci si vous en être l’héritier (ière) ? Là encore, présentez-vous à la banque pour éclaircir la situation au plus vite.

Pour ce qui est des contrats d’assurance vie, il existe un fichier portant le nom d’Agira qui permet de savoir rapidement si l’on est bénéficiaire du contrat d’assurance vie d’un défunt.

Ne tardez pas à débuter votre chasse au(x) trésor(s) !

Related Posts

Exprimez-vous sans spammer :)