L’immobilier au Canada

juillet 15, 2013 No Comments »

 

Acquérir ou vendre un condo au Québec

Vous souhaitez effectuer un investissement dans un condo au Québec pour y habiter ou pour faire de la location? Voici ce que vous devez savoir avant de franchir le pas :

1-Se méfier des charges trop faibles

Un condo au Québec, est-ce qu’on appelle en France un appartement en copropriété. Le marché de la vente des condo à vendre est actuellement en pleine explosion au Québec. Il y a plus de constructions de condos que de maisons.

Fonctionnant avec un système de copropriété comme en France, il faut cependant se méfier des offres de vente avec des charges très faibles. Cela peut signifier que la provision obligatoire de 5% imposée par la loi au Québec n’est sans doute pas respectée, et qu’en cas de travaux, l’acquéreur peut se retrouver à débourser d’un seul coup une très grosse somme d’argent pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers de dollars.

condo_quebec

2-Des règlements stricts

La spécificité des condos en Amérique du Nord en général est d’imposer des règles par copropriété. Ces règles peuvent s’avérer être très restrictives et vous donner de bien mauvaises surprises si vous n’avez pas bien lu le règlement avant de signer. Ainsi, certaines copropriétés peuvent interdire complètement les animaux, cela même si vous avez un chat qui ne sort jamais !

Si vous avez un balcon, vous ne serez pas libre d’en disposer à votre guise.

Certains règlements interdiront de mettre du linge à sécher ou d’y installer un barbecue. Faites encore plus attention si vous êtes travailleur autonome, car il se peut que le règlement du condo vous interdise de recevoir des clients dans votre appartement.

3-Faire appel à un courtier en immobilier agréé pour protéger votre achat

Pour protéger votre achat, il est préférable de faire appel à un courtier immobilier agréé qui aura obtenu son agrément de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ). Cet organisme vise à protéger le consommateur en encadrant les professionnels de l’immobilier pour s’assurer qu’ils respectent bien les règles.

4-Pour revendre

Si vous souhaitez revendre votre bien, vous devrez fournir plusieurs documents à commencer par le certificat de localisation de la propriété, le relevé des taxes municipales et scolaires, le relevé des frais mensuels d’électricité. Des diagnostics seront également à fournir (test de pyrite, isolants en vermiculite qui peuvent contenir de l’amiante, ocre ferreuse qui peut provoquer des maux de tête…).

Si des travaux ont été effectués, il faudra également présenter les factures.

 

Related Posts

Exprimez-vous sans spammer :)