Comment s’enrichissent les compagnies d’assurances?

mars 13, 2013 2 Comments »

 

Un business lucratif

 

Le secteur de l’assurance est un secteur très en vogue sur le marché de l’automobile et de l’habitation, que ce soit en France, aux États-Unis, au Canada ou encore en Chine, le système et l’objectif est le même : assurer le bien le plus longtemps possible.

Par exemple : dans le cadre d’une assurance habitation ou d’une assurance auto, le but de l’assurance est de vous protéger contre les sinistres et les problèmes que vous pourriez rencontrer dans la vie.

Cela nécessite de s’engager en contrepartie dans un contrat renouvelable chaque année.

assuranceauto

Mais alors me diriez-vous comment font-ils pour s’enrichir autant ? Imaginez par exemple un sinistre d’un bâtiment entier lié à un incendie involontaire ou encore lié à un tremblement de terre, ne serait-ce pas là plusieurs millions d’euros à rembourser à ces clients qui ont suscrit à une assurance habitation ?

La réponse est oui… mais attention, il faut lire les clauses de votre contrat avant de signer !

Autre question : comment font alors ces assurances pour continuer à exister si en un seul sinistre elle doit sortir autant d’argent ?

La réponse est simple, en général elle calcule la probabilité d’un danger qui leur est imputable et en fonction du lieu d’où vous habitez et de son environnement vient s’ajouter des coefficients pour calculer le prix que vous payerez pour telle surface.

Cependant plus une assurance a de clients, plus elle va gagner des marges puisque le but est d’assurer le plus de monde possible en faisant le calcul de parité suivant (80/20, cela varie bien sûr en fonction des différentes assurances) :

20 % des gains générés par ses clients vont rembourser 80 % de ces derniers en cas d’accident. (C’est donc très rentable !)

La rentabilité d’une assurance auto coût et gain

Par exemple, dans le cadre d’un incendie, la victime aura 5 jours ouvrés pour se déclarer auprès de son assurance et devra décrire avec exactitude la date, les causes du sinistre, les dégâts subis par son bien immobilier accompagnée du montant estimé ensuite un expert sera envoyé sur les lieux par l’assureur pour constater et évaluer les dégâts.

business-assurance

Autre exemple dans le cadre d’une voiture brûlée, vous devrez déposer plainte auprès des autorités de police et adresser un courrier à accuser de réception dans les 5 jours à votre assureur tout en précisant bien le lieu et les circonstances de l’incendie de votre véhicule ensuite l’assureur désignera, à ses frais, un expert professionnel qui fixera le montant des dommages en fonction de sa valeur en catalogue auquel s’ajoute d’éventuelles franchises.

Imaginer alors une compagnie d’assurance qui à 100 000 clients et que chacun paie chaque année 1200 € (prix qui dépend de votre type de voiture, de votre âge, etc.), cela fait : 120 millions d’euros.

En prenant les chiffres que donnent l’État (par exemple ou d’autres) chaque année sur les routes, ils calculent alors que sur ces 100 000 clients, il y aura 10 % d’accidents de voiture, 5 % de voitures brûlés, 2 % de voitures endommagées, etc.

Au final cela revient à avoir sur 5 % (soient 5000 personnes) de voitures brûlées à un coût de 10 000 € pièces 50 millions d’euros à rembourser, on est quand même là bien loin des 120 millions d’euros gagner par la compagnie d’assurance, bien sûr, sur le calcul il manque les accidents de voiture ou endommagés, mais quand on fait le calcul total, on constate que la compagnie d’assurance arrive très bien à s’en sortir.

 

Related Posts

2 Comments

Exprimez-vous sans spammer :)