Comment devenir riche : La réussite de Mark Zuckerberg (Facebook)

juillet 6, 2015 8 Comments »

L’histoire de Mark Zuckerberg : Facebook

L’histoire de Facebook commence en février 2004. Mark Zuckerberg, jusqu’alors « simple » étudiant à Harvard, va créer ce qui sera l’œuvre de sa vie et le fera devenir riche.

Facebook est un outil tout simplement révolutionnaire : on compte aujourd’hui des millions de comptes Facebook à travers le monde.

 

profil-facebook-Mark-Zuckerberg

Qu’est-ce qui a fait son succès, comment a-t-il pu être aussi foudroyant ?

On connaît tous l’histoire, puisqu’un film a même été réalisé dessus. Si l’on connaît aussi bien l’histoire, c’est aussi parce que nous avons assisté à la création de Facebook, à son évolution et à son expansion.

 

En février 2004, le site apparaît pour la première fois. Son nom : The Facebook.

L’objectif est simple : rassembler une même communauté de jeunes sur un même réseau, sur lequel ils pourraient se créer une liste d’amis.

The Facebook connaît rapidement un grand succès : les universités se rallient tous à ce site novateur, sur lequel on peut poster une photo de profil, mettre des statuts ou partager des photos entre amis seulement.

Les échanges se limitent à cela, mais déjà, on sent un outil prometteur.

 

The Facebook serait le nouvel outil pour juger les élèves de son école, car après tout, qu’est-ce qui régit les interactions sociales ?

C’est l’intérêt que les uns portent aux autres et à leurs vies respectives.

Par conséquent, de premiers investisseurs se lancent dans l’affaire : les business angels ouvrent la voie avec près de 12 millions de dollars.

Viendra ensuite Microsoft, Apple. Dans le même temps, Mark Zuckerberg devient très riche, il devient un homme puissant.

 

Facebook : Un enjeu business et sociaux

 

histoire-facebook-argent

 

Au fil des mois, il fait de Facebook (dont le nom aura changé pour 200 000 dollars) un véritable réseau en ligne, reliant les gens du monde entier : du simple partage de photos, on passe aux créations d’albums, aux tags de personnes, aux partages vidéos et photo, on passe aux statuts en temps réels.

De nouvelles applications voient le jour, comme la localisation géographique : ce sont là autant de gadgets qui fascinent la communauté internationale.

Facebook devient un enjeu économique : la création de Facebook Aids permettra aux entreprises de faire de la publicité sur ce site, en échange de quelques millions, ce qui vient gonfler la fortune déjà colossale de Mark Zuckerberg, devenu le plus jeune milliardaire de la planète.

Puis des listes d’amis on passe aux listes sélectives, on peut désormais bloquer une personne, le « poker », on peut donner des informations précises sur son emploi, sa formation, sa vie de manière générale.

Aujourd’hui, avant même de se dire bonjour, on se demande si on a Facebook : comme si ce lien virtuel était indispensable.

On peut même le faire à distance : Facebook est désormais accessible du monde entier, traduit en plusieurs dizaines de langues, par tous les utilisateurs possédant une adresse mail.

Un outil révolutionnaire ? Oui. Mais aussi une véritable mine d’or : cotée en bourse depuis peu, la plateforme Facebook réserve de nouvelles surprises à ses internautes, de nouvelles fonctionnalités (comme le récent journal) dans les années à venir…

Grâce à laquelle son créateur peut se vanter d’être riche !

Retrouvez aussi l’histoire de Twitter et de Bernard Arnault du groupe LVMH.

Related Posts

8 Comments

  1. hervé 22 octobre 2012 at 22 h 37 min - Reply

    Aujourd’hui, Facebook ne pèse pas moins de plusieurs centaines de milliards de dollars. Par ailleurs, sa récente entrée en bourse est un revenu supplémentaire confortable pour le plus jeune milliardaire de la planète, devant l’ancienn icône Steve Jobs et même Bill Gates ! La diffusion du film « the Social Network » avait défié la chronique, puisqu’il révélait que Mark Zuckerberg n’était pas à l’origine de ce projet et donc l’avait dérobé, aux frères Winklewoss en l’occurrence. Toute cette effervescence n’a fait qu’appuyer le fait que les internautes s’intéressent beaucoup plus aux fonctionnalités Facebook qu’à son véritable créateur : on compte aujourd’hui plus de 800 millions de membres

  2. hervé 22 octobre 2012 at 22 h 39 min - Reply

    Il ne faut pas oublier aussi son évolution , l’évolution de Facebook grâce aux injections régulières des investisseurs ont permis d’accroître la notoriété déjà bien grande de cette plateforme et de gonfler par la même occasion, le salaire de son créateur.

    L’entreprise est aujourd’hui cotée en Bourse, ce qui explique la place de plus en plus grande des publicités, des « advertisements », sur les pages de nos profils.

    Facebook a permis à Mark de devenir riche et exerce une suprématie incontestable de nos jours, tant sur le plan social que financier ou économique.

    Monsieur Zuckerberg peut donc se vanter d’etre riche grâce à cette plateforme sociale…

  3. Phillipe 22 octobre 2012 at 22 h 41 min - Reply

    Merci Hervé pour ce complément d’informations!

  4. emilie 26 octobre 2012 at 11 h 09 min - Reply

    Le succès de Mark Zuckerberg n’est pas seulement du à lui mais aussi à ses actionnaires et notamment les salariés du groupe qui ont investi au début/

    Mark Zuckerberg à 27 ans) détient : 28.2% qui à une valeur estimée à 24 milliards de dollars.

    Mais il ne faut pas oublier les 19 autres gros actionnaires parmi : Microsoft (1,6%), Accel Partners (10% : fond d’investissement capital-risque), la banque Goldman Sachs (1%) mais aussi 8 anciens salariés du groupe encore actif comme Dustin Moskovitz ou Eduardo Saverin

Exprimez-vous sans spammer :)